Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog


Nom du blog :
familledansletempsetlespace
Description du blog :
TPE sur la famille
Catégorie :
Blog Economie
Date de création :
12.12.2009
Dernière mise à jour :
10.03.2010

RSS

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Bibliographie (1)
· Conclusion (1)
· Introduction (1)
· La famille dans l'espace (1)
· La famille dans le temps (1)

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or familledansletempsetlespace
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· I] La famille dans le temps
· II] Différents continents et leur mode de vie familiale
· Introduction
· Conclusion
· Bibliographie

 

Statistiques 5 articles


Derniers commentaires
  RSS
Recherche
Recherche personnalisée

Introduction

Publié le 12/12/2009 à 09:20 par familledansletempsetlespace

famille

La famille... pas si simple. A première vue, c'est une institution évidente à définir. Il faut distinguer la famille au sens large (ensemble de personnes avec qui on a un lien de parenté) de la famille au sens restreint  ensemble de personnes qui vivent ensemble sous le même toit et sont liés par des liens étroits, de parenté ou autres ( vie maritale )). Au sens restreint, la famille est la cellule de base de la société. Elle remplie des fonctions importantes : instance de socialisation, fonction de solidarité, fonctions économiques...

Or, un bref coup d'oeil sur le monde témoigne d'une évidence, la cellule familiale a évolué dans le temps, de la Renaissance, au 20ème siècle; elle s'est considérablement transformée et elle continue à le faire... De plus, la famille n'est pas identique partout, notre modèle occidental n'a, par exemple, pas grand chose à voir avec la famille musulmane.

Nous pouvons donc nous demander dans quelles mesures les modèles familiaux ont ils évolué au fil du temps, et aujourd'hui sont-ils partout identiques?



I] La famille dans le temps

Publié le 14/12/2009 à 14:26 par familledansletempsetlespace
I] La famille dans le temps

A] La famille souche

 

 Depuis le Moyen Âge, différents types de famille ont coexisté sur le territoire français. Durant plusieurs siècles, il fut fréquent de voir plusieurs générations vivre ensemble. Toutefois, la vie familiale se préparait sous différentes formes suivant les coutumes de chaque région. Ainsi, dans le Nord de la France, le modèle nucléaire ( un père, une mère et leurs enfants ) était très répandu, tandis que dans le Sud, la " famille souche " ( l'aîné marié demeurant avec ses parents ) était plus courante...


1) Définition


 A présent, nous allons présenter ce qu’était la famille souche d’autrefois, particulièrement présente dans le Sud Ouest de la France. Elle comportait plus de deux générations qui vivaient sous un même toit. Chaque génération ne comportait qu’un homme marié qui pouvait rester dans le foyer familial. Les autres quittaient le domicile une fois mariés.

En effet, à l’époque, les relations entre parents et enfants n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui : elles étaient de type autoritaire, le père était respecté par les membres de la famille. Plusieurs générations cohabitaient et de ce fait, elles transmettaient de profondes valeurs morales.

Quant à l’héritage, il était le plus souvent donné au fils ainé : il restait au foyer familial et faisait fructifier le patrimoine de son père dans le domaine agricole par exemple. Une fois l’héritier désigné, les nouvelles naissances deviennent inopportunes, le couple préfère alors garder son argent pour le bien de leur fils héritier (études, mariage…).

Après avoir défini ce qu’était la famille souche, nous allons étudier son évolution.

 

2) Au fil du temps

 

 Le statut de la famille a beaucoup évolué au fil des siècles jusqu’à aujourd’hui où les rapports affectifs parents-enfants structurent considérablement le modèle familial.

De la Renaissance à la monarchie absolue, les familles avaient beaucoup d’enfants. Une femme, après s’être mariée, accouche en moyenne tous les deux ans. Elle avait au final entre 5 et 7 enfants. Hélas, les mauvaises conditions de vie, d’hygiène, ainsi que le manque de connaissance au niveau médical engendre bien souvent le décès de 2 ou 3 d’entre eux, avant même qu’ils ne soient adultes.

Quant aux familles aristocrates ou bourgeoises, leurs enfants étaient confiés à des nourrices jusqu’à l’âge de 2 ans. Une fois cet âge dépassé, ils étaient pris en charge par une gouvernante. A 7 ans, ils étaient placés sous la tutelle d’un précepteur et seuls les garçons bénéficiaient du droit d’aller au collège. Au sein du peuple, le fait que les familles soient pauvres provoquaient des abandons fréquents. De plus, la pauvreté contraignait les enfants à travailler dès leur plus jeune âge. A la ferme, les garçons aidaient leurs parents à garder les bêtes où à rentrer les récoltes, tandis que les filles s’occupaient des tâches ménagères. D’autres étaient placés chez des patrons où ils étaient nourris, logés, blanchis en échange de leur travail ( exemple: dans les mines à partir de 1760).

Au cours du XIXème siècle, la protection des enfants s’organise. La famille évolue, la mère manifeste plus d’affection et le père plus d’autorité. Cependant le sort des enfants de paysans restent le même, ils sont parfois même vendus pour subvenir aux besoins de la famille.

En 1874, la loi sur «le travail des enfants et filles mineures de l’industrie » est votée. Elle réduit la durée de travail des femmes et des enfants.

Jules Ferry crée l’école de la République libre, laïque et obligatoire sous la IIIème République. Les enfants ont accès à l’instruction ! L’objectif est d’obtenir un certificat d’études pour pouvoir travailler à partir de 11-12 ans.

 

 3) Vers le changement : généralisation de la famille nucléaire


 La Renaissance, la monarchie absolue auront été des périodes difficiles pour la vie familiale. Au XIXème siècle, un changement bouleverse les mœurs. Arrivée au XXème siècle, la famille nucléaire apparaît.

Après la Seconde Guerre Mondiale, la paix favorise les naissances, c’est le début du « baby boom ». Les nouveaux nés sont attendus et désirés. De plus en plus d’enfants de milieux modestes poursuivent des études secondaires. A l’époque, les tâches domestiques et l’équilibre affectif du foyer étaient effectués par la mère tandis que le père assurait par le travail l’apport financier.

La généralisation du travail féminin et la transformation des mœurs modifieront profondément le modèle familial. Père et mère se partagent de plus en plus les rôles et l’autorité. La famille assure désormais à ses enfants la satisfaction affective et la prise en charge de leurs besoins. A présent, frères et sœurs partagent des souvenirs et des expériences constructives de leur identité.

 

 B] Famille nucléaire d'aujourdui, les statistiques & INSEE

 

 

1) L’ INSEE : définition et caractéristiques

  

L’institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) est l’institut national de statistique français.

Il est chargé de la production de l’analyse et de la diffusion des statistiques officielles en France. Il en diffuse de nombreuses, comme le taux de chômage, l’évolution de la démographie ou encore le nombre de divorces.

L’INSEE a plusieurs missions en France :  

    -   organiser et exploiter les recensements de la         population.

-   mener des enquêtes. 

-   mesurer les principaux indicateurs économiques (PIB, chômage, taux d’emplois...) 

-   produire et publier de nombreux indices comme l’indice des prix à la consommation (IPC)

 

2) Famille d’aujourd’hui

 

La famille moderne a beaucoup évolué par rapport à la famille traditionnelle. La famille élargie a cédé la place à la famille nucléaire…

La famille conjugale, plus souvent appelée nucléaire est composée de deux générations maximum (père, mère et enfants). Selon des recherches historiques récentes, c’est le type de famille le plus répandu depuis très longtemps (elle existait déjà au Moyen Age). A présent, la famille souche a entièrement cédé sa place à la famille nucléaire. Cela est dû à la baisse des mariages depuis le milieu des années 1970, à la généralisation de l’union libre (= non mariage), à l’augmentation du nombre de divorce, à la baisse de la natalité… La disparition du mariage a fait naître des formes de « pluriparentalité » : les familles monoparentales, recomposées, homoparentales. Nous pouvons donc constater que la famille nucléaire a pour caractéristiques : une diminution de l’autorité, une plus forte éducation des enfants, une plus grande autonomie de chacun des membres de la famille, le travail des femmes, des familles moins nombreuses et enfin l’augmentation des divorces. En quelques années, la famille a donc énormément évolué.

 

3) Quelques chiffres et statistiques

 

a) Définition

 

La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l’analyse, l’interprétation de données ainsi que la présentation de ces données afin de les rendre lisibles.

Les statistiques sont le produit des analyses reposant sur l’usage de la statistique. Cette activité regroupe 3 principales branches :

-      la collecte des données

-      le traitement des données collectées

-      l’interprétation des données

 

La statistique descriptive a pour but d’extraire des informations pertinentes d’une liste de nombres difficiles à interpréter par une simple lecture.

 

b) L’exemple des familles monoparentales

 

 

Familles monoparentales

Couples avec enfants

Mères seules avec enfants

Pères seuls avec enfants

Ensemble

Nombre de familles (milliers)

1 486

272

1 758

7 014

Nombre d’enfants (milliers)

2 436

408

2 844

13 185

Nombre moyen d’enfants par famille

1,6

1,5

1,6

1,9

Répartition selon le nombre d’enfants par famille ( %)

1 enfant

55

63

56

39

2 enfants

31

28

30

41

3 enfants

10

7

10

15

4 enfants ou plus

4

2

4

5

Total des familles

100

100

100

100

Répartition des enfants selon leur âge ( %)

0-2 ans

8

4

8

15

3-6 ans

16

11

15

19

7-16 ans

49

49

49

45

17-24 ans

27

36

28

21

Total des enfants

100

100

100

100

 

Source : Insee, enquêtes annuelles de recensement de 2004 à 2007.

 

Nous allons maintenant essayer de retrouver par le calcul certaines données ou chiffres.

.1,6 c’est le nombre d’enfants par famille en 2005, qui vivaient avec leur mère.

 

Pour retrouver ce résultat on divise le nombre d’enfants par le nombre de familles :

 

2436/1486 = 1,6 .

 

Ouon ajoute le nombre d’enfants par famille :

 

55 familles ont 1 enfant, 31 ont 2 enfants, 10 ont 3 enfants, 4 ont 4 enfants puis on divise par le nombre total de familles (100)

 

(55 + 2x31 + 3x10 + 4x4 )/ 100 =1.63 

 

.56 c’est le nombre de mères seules et de pères seuls qui ont 1 enfant.

 

On cherche le nombre de mères seules ayant 1 seul enfant en France.

 

(55x1486) / 100 = 817

 

 

55%des femmes ont un enfant.

1486 : nombre de familles (en milliers) composées d’une mère et d’un enfant.

 

Puis on cherche le nombre de père seul ayant un seul enfant.

 

63x272= 171,36

 

63 %pères qui ont un enfant.

272 : nombre de familles (en milliers) composées d’un père ayant qu’un enfant.

 

Pour trouver le nombre de familles monoparentales qui ont un enfant, on ajoute les deux nombres trouvés :

 

817 + 171,36 = 988

 

Pour le convertir en pourcentage, on le divise par le nombre de familles monoparentales puis on multiplie par 100.

 

988/1758 x 100 = 56

 

.8 : c’est le pourcentage d’enfants de familles monoparentales qui ont entre 0 et 2 ans en 2005.

 

(1468x8)/100 = 118.9

 

1468 : nombre de familles (en milliers) composées de mères seules avec enfants. 

8 : pourcentage d’enfants de 0 à 2 ans vivant qu’avec leur mère.

 

(272x4)/100 = 10.88

 

272 : nombre de pères (en milliers) seuls avec un enfant.

: pourcentage d’enfants de 0 à 2 ans vivant qu’ave leur père.

 

On ajoute les 2 nombres trouvés : 118.88 + 10.88 = 129.76, que l’on divise par le nombre de familles monoparentales.

 

129.76/1758 x 100 = 7,3 %, à peu près égal à8.

 

Remarque : Il n’aurait pas fallu faire des arrondis !


http://familledansletempsetlespace.f.a.pic.centerblog.net/6145e42b.jpg

 

Carte de France représentant la part des familles monoparentales en %.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1195

 

Champ : France métropolitaine, ménages ordinaires, familles avec enfants de 25 ans ou moins en années révolues.

 

Après avoir étudié l'évolution de la famille en France, nous allons nous intéresser aux modèles familiaux dans l'espace.

II] Différents continents et leur mode de vie familiale

Publié le 28/01/2010 à 22:01 par familledansletempsetlespace

 

Les modèles familiaux varient considérablement selon les continents et les pays. En effet, la famille ne présente pas partout les mêmes caractéristiques. Pour illustrer ce phénomène, nous allons présenter successivement :

- Le continent européen : La France

- Le continent asiatique : La Chine

- Le continent africain : Le Sénégal

- Le continent américain : Les Etats-Unis

 

 

A ] Le continent européen : La France


En plusieurs décennies, la vie familiale française a considérablement changé. A l’époque, le divorce était rare, le mari avait l’entière autorité sur sa femme et ses enfants. Les mères célibataires étaient particulièrement dévalorisées... De nos jours, ces « principes » nous paraissent démodés, ainsi que la place de l’homme et de la femme dans notre société.

Tout d’abord, le mariage n’est plus le but principal des couples, du fait de l’important taux de divorces, ils préfèrent l’union libre. Le gouvernement français a alors mis en place différentes formes de contrats pour les couples (En 2007, par exemple, on enregistrait 101 190 PACS) leur assurant ainsi une sécurité en cas de décès de l’un des concubins.

La hausse du nombre de la famille monoparentale est dû à l’augmentation des divorces. Le plus souvent, ce sont les mères qui obtiennent la garde des enfants. Cependant, de plus en plus d’hommes obtiennent la garde de leurs enfants du fait de l’évolution des relations qu’ils entretiennent avec eux.

L’émancipation de la femme dans la société française est pour beaucoup dans l’évolution de la famille. En effet, elle devient indépendante, elle n’obéit plus aux moindres désirs de son mari, elle est financièrement autonome. La femme est donc devenue l’égale de l’homme au sein de la famille.

Les enfants sont donc victimes des désirs de leurs parents, par exemple, lors des divorces, ils sont malmenés dans leurs sentiments, partagés entre leurs parents.

La famille, bien qu’ayant énormément évolué en quelques années reste un des facteurs principal de l’économie française.

 

 

 famille française
 

B] Le continent asiatique : La Chine


La relation sociale principale pour un chinois est la famille, c’est une valeur essentielle dans sa vie. Contrairement aux occidentaux, la famille chinoise ne se compte pas seulement sur deux générations mais sur trois voire quatre... Les chinois sont très disciplinés, en effet ils placent la collectivité avant leurs intérêts personnels. La famille en Chine, comme dans un bon nombre de pays est une unité économique primordiale.

Autrefois, c’était le chef de famille qui décidait de tout, la polygamie était de règle (un homme possédant plusieurs femmes). Désormais, c’est le couple qui prend les décisions et il s’entraide de plus en plus pour les tâches ménagères. Les chinois gardent un amour profond pour leurs parents et enfants. De ce fait, il existe une relation affective étroite entre chaque génération. Quand on parle de famille en Chine, il est incontournable de parler du planning familial. C’est un système mis en place par le gouvernement chinois, afin de freiner la croissance démographique du pays. Ce système encourage les jeunes à retarder l’âge de leur mariage et de leur premier enfant, pour réduire le nombre de naissances. Pour le gouvernement, l’idéal serait que chaque couple n’ait qu’un unique enfant. A présent, le couple chinois contourne les règles de ce système et favorise une famille heureuse et harmonieuse. En quelques années, la Chine est devenue une des première puissance mondiale notamment au niveau des entreprises. Le niveau de vie des familles a alors augmenté. Pour conclure, la famille chinoise a connu des moments difficiles notamment à cause du planning familial, mais sa situation tend à s’améliorer. La Chine est le pays le plus peuplé au monde mais cela inclus malheureusement, beaucoup de pauvreté qui se répercute sur le niveau de vie des familles défavorisées. La Chine était, il n’y a pas si longtemps, sous autorité communiste et cela a entrainé des conséquences sur le mode de vie des familles. Ce mode de vie communiste est encore très présent dans les familles chinoises.


 

Image du Blog familledansletempsetlespace.centerblog.net
 

C] Le continent africain : Le Sénégal


La famille au sein de la société sénégalaise est le moteur du pays, elle est faite de croyances et d’une incroyable force morale qui permet au peuple de survivre dans un pays où la pauvreté fait de nombreux morts.

La fécondité du pays étant très élevée, chaque foyer compte de nombreux enfants. La famille est très soudée, cependant, le mari mange séparément de sa femme et ses enfants, qui eux partagent les repas ensemble. Les enfants subviennent aux besoins de leurs parents quand ces derniers sont âgés et incapables de le faire eux-mêmes. De ce fait, les foyers sénégalais sont composés de plusieurs générations. Le couple a des rôles importants et différents dans le bon développement de la famille : le père comme le chef de foyer et la mère plus centrée sur l’éducation et l’épanouissement des enfants.

Les sénégalais accordent beaucoup d’importance a la valeur « solidarité », ce qui explique le nombre élevé de personnes par foyer. Chaque sénégalais travaillant et ayant des ressources se doit de faire vivre sa famille.

 Pour résumé, ce qui décrirait le mieux la famille sénégalaise, c’est une solidarité sans faille où le plus important n’est pas le « je » mais le « NOUS ».


Image du Blog famillesdumonde.centerblog.net


 D] Le continent américain : Les Etats-Unis


La famille américaine est de type nucléaire, composée de 4,19 membres et 1,89 enfants en moyenne. Le divorce concerne 1/3 des couples, le plus souvent l'homme est à l'origine du divorce. La mère passe plus de temps à s'occuper des enfants et à accomplir des tâches domestiques. Cependant, le père qui passe un peu plus de temps à travailler, commence à aider sa conjointe dans les tâches domestiques et à s'occuper de ses enfants. Malgrès les efforts du père, la mère reste tout de même plus présente dans le foyer familial. En fait, la famille américaine se rapproche beaucoup du modèle familial français.


http://www.foodcourtdruids.com/wp-content/uploads/2009/01/family-insurance.jpg


Conclusion

Publié le 03/03/2010 à 19:49 par familledansletempsetlespace

Institution sociale fondamentale, la famille est sujette à une évolution dans le temps. En effet, elle est passée d'un modèle où plusieurs générations cohabitaient à un modèle nucléaire, où le taux de divorce et de familles monoparentales augmentent Aujourd'hui encore, la famille n'est pas identique partout. Par exemple, la famille française ne ressemble pas à celle du Sénégal. Mais dans l'espace, ces transformations vont-elle se poursuivre?

Bibliographie

Publié le 10/03/2010 à 16:06 par familledansletempsetlespace

Tout d'abord pour effectuer nos recherches sur la famille souche, nous avons été sur différents sites internet:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_souche
http://europefederalepolycentrique.chez-alice.fr/souche.html

Ensuite nous nous sommes concentrées sur la famille nucléaire:


http://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_nucl%C3%A9aire
http://www.boskitos.com/lycee/ses1_2nd.htm

Pour la partie mathématiques nous nous sommes appuyées sur des données de l'INSEE:

http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=2&ref_id=POPOP010 pour le PACS
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1195 pour les familles monoparentales.

Après avoir fini la partie sur la famille dans le temps, nous nous sommes inspirées de plusieurs sites, portant sur les différents pays que l'on avait choisi:

Pour la France: http://supercdi.free.fr/ses/famille.htm
http://cti.itc.virginia.edu/~jrh9e/famille1_ppt/index.htm

Pour la Chine: http://www.chine-informations.com/guide/famille-chinoise-et-appellations_266.html
http://web.amb-chine.fr/Documents/Apercu/populaton_famille.htm

Pour le Sénégal:http://www.senegalaisement.com/senegal/societe_senegalaise.php
http://vudici.midiblogs.com/archive/2007/03/20/la-famille-au-senegal-selonousseynou-ndiaye.html

Pour les Etats-Unis:http://american-family-and-cinema.e-monsite.com/rubrique,statistiques-histoire,1117380.html

Pour compléter nos recherches, nous nous sommes beaucoup aidées des manuels NATHAN et BORDAS de sciences économiques et sociales, de classe de Seconde. Nous sommes aussi allées à la bibliohèque municipale d'Argelès-Gazost, consulter une Encyclopédie sur la famille, qui nous a appris énormément de choses.